• REVERRANCE4
  • REVERRANCE3
  • REVERRANCE2
  • Reverrance 3

REVERRANCE

Quelle urgence y a-t-il à prendre son temps ?

A l’ère de l’hyper-connectivité, de l’information nous poursuivant jusque dans notre intimité, du culte de l’efficacité et de la surconsommation, Reverrance prend le parti d’une possible décélération et nous propose un voyage contemplatif entre musique et images. Manipulant les matières audio et vidéo en temps réel, Pierre Amoudruz et David Guerra fabriquent sous nos yeux un concert de cinéma vivant, narratif et poétique, évoluant au gré d’une électro-pop warpienne. Redécouvrir l’insouciance de l’enfance, se plonger dans la lecture, errer par procuration, partir… Reverrance nous invite à suspendre le temps.
Une incitation à l’errance… pas si loin du rêve.

« La force de l’errance, c’est de m’avoir permis de vivre pendant un certain temps dans le présent » Raymond Depardon

Après une introduction saccadée, aux tonalités electronica-dubstep et au montage oppressant, les deux artistes nous offrent un univers contemplatif post-rock, plus acoustique, et propice à l’introspection. Pendant 45 minutes, les sonorités combinées à la vidéo traitée en direct stimulent nos propres souvenirs, nous bousculent et nous invitent finalement à la divagation. Le tout est entièrement joué, manipulé, mixé et produit sous nos yeux, plaçant les artistes au centre de la performance, dans un réel dialogue avec les machines.